Portrait de Chimiste : Jacques Jenniges

Jacques Jenniges

Technicien d’applications et de développements chez Cabot Performance Materials Belgium

Jacques Jenniges est un jeune chimiste de 25 ans. Diplômé d’un Master en Chimie en 2019, il est désormais technicien d’applications et de développements Senior dans le domaine du noir de carbone.

Quel est votre parcours professionnel ?

En 2014, j’ai entamé des études supérieures dans le domaine des Sciences chimiques à l’Université de Liège. J’ai obtenu mon diplôme de Master en Chimie en 2019 avec l’ambition de partir travailler dans le milieu industriel.

Quelle est votre position actuelle ?

Je travaille actuellement pour une multinationale américaine, Cabot Performance Materials Belgium (appartenant à Cabot Corporation), sur le site de Pepinster comme technicien d’applications et développements (Senior). Cette entreprise est spécialisée dans la production d’un pigment de couleur noire, le noir de carbone, qu’elle incorpore par la suite dans une matrice polymérique (plus communément appelée « plastique ») afin de lui octroyer certaines propriétés (mécaniques, optiques, conductrices, de couleur, légèreté, …). Les propriétés désirées dépendent de la demande finale du client et du type de clients visés. Plus récemment, Cabot a commencé à s’intéresser à l’utilisation de nanostructures et nanotubes de carbone dans le but de substituer tout ou une partie du noir de carbone au sein de la composition de ses grades commerciaux.

Quelles sont vos missions ?

Mon rôle premier dans cette entreprise consiste à développer des formulations sur base de critères spécifiques et des propriétés demandées en traitant soit le noir de carbone, soit des nanoparticules. Plusieurs techniques sont utilisées pour fabriquer le produit de base comme l’extrusion ou le malaxage Banbury.

Je participe également à des réunions au cours desquelles je présente mes résultats au département « ventes » ou aux chefs de projets. En tant que technicien d’applications Senior, j’ai également pour mission de veiller au bon fonctionnement des machines et appareils dont je suis le responsable (installation, maintenance, calibration, …) ainsi que la formation des nouveaux membres de notre équipe.

Quel est l’aspect de votre métier qui vous plait le plus ?

Ce que j’apprécie le plus dans ce métier, c’est la diversité des projets et des produits à développer. Les projets sont presque toujours distincts les uns des autres.

Travaillez-vous seul ou en équipe ?

Dans ce métier, le travail individuel est souvent couplé à un travail d’équipe, notamment lors de campagnes de productions très volumineuses (plusieurs dizaines voire centaines de kilos à produire). Tout dépend donc du contenant du projet. L’entraide est également le mot d’ordre au sein du laboratoire.

Êtes-vous amené à voyager ?

Je suis parfois amené à voyager à l’étranger pour suivre une formation ou participer à des développements de projets. A titre d’exemple, en novembre dernier, j’ai eu l’opportunité de me rendre aux USA afin de développer un laboratoire dédié à des projets conducteurs sur les plastiques.

Quelles qualités faut-il selon vous pour exercer votre métier ?

Pour exercer mon métier, je dirais qu’il faut être à l’écoute de ses collègues et patrons. Il faut savoir rester humble car tous les conseils sont bons à prendre. Il faut cependant développer une certaine assurance, par exemple lors de la présentation de résultats ou de discussions avec un vendeur. Étant donné que nous sommes dans le milieu industriel, la gestion du stress est très importante surtout lors d’imprévus ou de demandes hâtives de la part du client.

Pourquoi, selon vous, faut-il étudier la Chimie ?

Mes études en Chimie m’ont permis d’apprendre à apprendre, d’acquérir un esprit critique, et de m’interroger sur le monde qui nous entoure. De mon point de vue, je pense qu’il est intéressant d’étudier la chimie pour comprendre le monde qui nous entoure et ses divers constituants : les produits d’entretien, les pigments naturels, le fonctionnement d’un médicament sur le corps humain et j’en passe.

Ensuite, ces études peuvent vous ouvrir beaucoup de portes dans le futur. Un chimiste peut être amené à travailler dans plusieurs secteurs d’activités, tels que la plasturgie, la pharmacie ou encore l’agro-alimentaire. Il peut également faire carrière dans l’enseignement.

Enfin, ces études vous donneront l’occasion de développer un esprit critique, de synthèse et de rigueur, trois caractéristiques que tout bon chimiste se doit d’acquérir pour mener à bien son métier. Elles vous permettront, je pense, de vous démarquer dans notre société.

Quel conseil donneriez-vous aux jeunes qui veulent se lancer dans des études de Chimie ?

« Quand on veut, on peut ! ». Les études de Chimie, comme tout type d’études, sont complexes de par la diversité des cours, ainsi que les travaux pratiques. Néanmoins, si vous êtes passionnés par cette branche des Sciences, vous y parviendrez (à votre rythme) !

Découvrez d’autres Portraits de Chimistes sur notre page :
https://www.aclg.be/reseau/portraits-chimistes/



Publié par Wendy Müller, le 12 janvier 2022