Passer au contenu principal

Piles à combustible

On essaie donc à l'heure actuelle de construire des piles à partir de réactions de combustion telles que :

C + O2 → CO2

CH4 + 2 O2 → CO2 + 2 H2O

CH3OH + 3/2 O2 → CO2 + 2 H2O

H2 + 1/2 O2 → H2O

La navette spatiale Columbia utilisait la réaction de combustion de l'hydrogène pour produire son électricité, et également l'eau nécessaire aux cosmonautes et au refroidissement de certains circuits. Il existe aussi des voitures et des bus utilisant cette technologie. Il s'agit d'une pile hydrogène-oxygène dont les réactions aux électrodes s'écrivent :

en milieu acide à pH 0 :

borne - : H2 → 2 H+ + 2 e-

borne + : 1/2 O2 + 2 H+ + 2 e- → H2O

et en milieu alcalin à pH 14 :

borne - : H2 + 2 OH- → 2 H2O + 2 e-

borne + : 1/2 O2 + H2O + 2 e- → 2 OH-