Passer au contenu principal

Solubilité des non-électrolytes dans l'eau

Lorsque l'on ajoute des quantités croissantes de substance solide à un solvant, on atteint à un moment donné la saturation de la solution et tout excès de substance ajouté reste sous forme de phase solide. La concentration obtenue en solution à ce moment est appelée concentration de saturation ou solubilité : c'est la quantité maximum de substance que l'on peut dissoudre dans une quantité donnée du liquide à une température donnée. On l'exprime en grammes ou moles par masse ou par unité de volume de solution ou de solvant. Par exemple, pour le sucre de table (sucrose ou saccharose) la solubilité à 25°C est de 67,5 g pour 100 g d'eau (67,5 g %). Il existe un état d'équilibre entre phase solide et substance dissoute :

Asolide ⇌ Adissous

Comme tout équilibre, il est caractérisé par une relation du type :



K est une constante dépendant de la température et caractéristique du système soluté/solvant. Comme la concentration de A en phase solide est elle-même une constante (puisque le solide est seul dans cette phase, sa concentration est donnée par sa densité), on peut écrire :

[A]dissous = constante,

cette dernière constante étant ce que nous avons défini comme la concentration de saturation ou solubilité. La solubilité d'une substance donnée varie énormément d'un solvant à l'autre. L'eau dissout la plupart des électrolytes, ainsi que quelques substances non-ionisables telles que les alcools, les sucres.