Passer au contenu principal

Electrolytes forts et faibles

On distingue deux catégories d'électrolytes :

  • les électrolytes forts tels que les sels, les acides forts et les bases fortes, totalement dissociés en solution (aqueuse par exemple) et
  • les électrolytes faibles (acides et bases faibles) partiellement dissociés.

Pour les électrolytes faibles, une partie des molécules restent entières et une certaine proportion d'entre elles se séparent en ions suivant un équilibre caractérisé par une constante d'équilibre de dissociation (ou d'ionisation), par exemple pour un acide faible monoprotique dissous dans l'eau :

HA ⇌ H+ + A- Ka = [H+] × [A-] / [HA]


ou, plus correctement, par transfert de proton vers l'eau avec formation de l'ion oxonium H3O+ :

HA + H2O ⇌ H3O+ + A- Ka = [H3O+] × [A-] / [HA]


Le degré ou coefficient de dissociation, α = [A-] / {[A-] + [HA]}, pourcentage de molécules dissociées dans cette solution, augmente lorsque l'on dilue la solution (déplacement de l'équilibre vers la droite, suivant le principe de Le Châtelier). (voir module d'apprentissage acide/base).