Passer au contenu principal

Hybridation des orbitales

En ce qui concerne les molécules contenant du carbone, le recouvrement des orbitales atomiques de valence du carbone ([He] 2s2 2p2) de type 2s (contenant 1 doublet) et 2p (une orbitale vide et deux orbitales avec 1 électron célibataire) ne permet pas d'interpréter la géométrie de molécules d'hydrocarbures tels que le méthane, CH4, de structure tétraédrique.

Comment alors garder un formalisme de recouvrement d'orbitales et quelles orbitales employer pour expliquer cette géométrie à partir des orbitales atomiques ? L'idée est de "mélanger"les orbitales atomiques de l'atome avec différents poids (proportion) pour créer de nouvelles orbitales qui sont appelées orbitales hybrides.