Passer au contenu principal

Oxydation des alcools

L'oxydation des alcools conduit à des composés différents suivant que l'on a affaire à des dérivés primaires, secondaires ou tertiaires (voir tableau ci-dessous)

alcools primaires
alcools secondaires
alcools tertiaires rupture de la chaîne carbonée et obtention de divers dérivés


Si l'oxydation est vive, par exemple lors de la combustion du composé, on obtient du CO2 et de l'eau (éventuellement du CO si la combustion est incomplète).

Pour le méthanol, l'équation globale de la réaction s'écrit :

CH3OH + 3/2 O2 → CO2 + 2 H2O

L'enthalpie de cette réaction (ou chaleur de combustion) est de 22,7 kJ/g, soit près de la moitié de celle de l'essence (47,8 kJ/g).

Pour l'éthanol, la réaction est :

C2H5OH + 3 O2 → 2 CO2 + 3 H2O

Pile à combustible à base de méthanol

La réaction globale de combustion complète, quantitative, du méthanol en présence d'oxygène s'écrit :

CH3OH + 3/2 O2 → CO2 + 2 H2O

Pour comprendre comment cette réaction peut être utilisée pour former une pile, nous devons écrire les deux demi-réactions représentant l'oxydation du réducteur CH3OH et la réduction de l'oxydant O2. Pour cela, nous suivrons la procédure décrite à la page I3 du module "Piles et oxydo-réduction" et nous obtiendrons :

borne - (anode) : CH3OH + H2O → CO2 + 6 H+ + 6 e- (E° = + 0,02 V)

borne + (cathode) : O2 + 4 H+ + 4 e- → 2 H2O (E° = + 1,23 V)

Le potentiel de la pile ainsi formée est de l'ordre de ΔE = E+ - E- =1,2 V.